Voilà. La semaine dernière, cela faisait jour pour jour que j'étais arrivé dans le Caucase, le 21 mars 2006. 1 an donc de découverte permanente de soi et des autres. En résumé donc, J'ai rencontré des gens formidables. J'ai un travail qui me permet de vivre (et même si je râle, j'ai des conditions de travail plus qu'acceptable). Et quand j'ai un coup de blues, je lis le blog de Charlotte.