Un billet (le premier d'une longue série) sur la blogosphère locale. Depuis le début de ce blog, j'ai surtout parlé de moi (mon travail, mon installation sur place, etc, etc). Je vais changer cette orientation, ce qui fait que ce journal sera certainement moins chiant à lire :). D'ailleurs, je vais commencer à poster en anglais, pour que mes amis non francophones puissent comprendre un minimum ce que je dis (pas de panique, les posts seront bilingues). Pour commencer, donc, les liens vers 2 blogs d'arméniens, aux parcours assez différents, mais que j'ai eu la chance de rencontrer en vrai, avant de découvrir leur facade virtuelle: Di Cavoli e di Re : Nessuna, une arménienne qui représente assez bien la jeune génération arménienne, vecteur de changement (une célibataire qui fume dans la rue, vous imaginez), et qui n'hésite pas à publier des billets sur des sujets tabous ici, et , notamment sur la condition de la femme (vaste sujet de débat). Oneworld : Onnick Krikorian, un anglais (d'origine arménienne, avec un nom pareil que voulez vous) journaliste free lance, en Yerevan et ailleurs depuis maintenant 8 ans, qui a gardé un regard décalé sur la société locale et ses changements (et les non-changements) depuis ces années, et qu'il aime à partager autour de lui. Un peu de lecture pour commencer, la suite devrait arriver d'ici pas longtemps. Tiens, ma liste de liens est mise à jour ... Et qques images pour la route, Gogaran, petit village du Lori